« La vie d’un homme inconnu » – Andreï Makine

« La vie d’un homme inconnu » est le dernier né d’Andreï Makine. Un livre, qui au premier abord, peut sembler simple et facile d’accès, mais qui au fur et à mesure des pages se révèle être une vraie pépite d’analyse de la société russe contemporaine. A travers deux histoires qui s’entremêlent savamment, l’auteur nous fait voyager à travers les soixante dernières années de l’histoire du pays.

Tout d’abord, nous faisons connaissance avec Choutov, écrivain russe exilé à Paris depuis vingt ans et qui cherche désespérément le bon roman à publier. Malgré une tentative qui aurait pu se révéler fructueuse, Choutov se retrouve seul, après sa séparation d’avec la jeune et impétueuse Léa, qui rêve de littérature romantique. Incarnation de la Russie soviétique, Choutov fuit. Il fuit son passé, il fuit son présent et recule devant son futur. Accroché à des souvenirs vieux de plusieurs dizaines d’années, il tente de se retrouver et de se refaire une virginité en retournant dans sa ville natale, Saint Pétersbourg.

Là, il retrouve son amour de jeunesse qui l’héberge gracieusement dans l’immense appartement communautaire qu’elle a récupéré pour en faire un loft. Au détour d’un couloir de l’appartement, Choutov rencontre Volski. Celui-ci n’a plus l’usage de ses jambes et est le dernier habitant de cet appartement. Il doit être transféré en maison de retraite dans quelques jours. Personne ne lui parle, personne ne le voit. Tout le monde pense qu’il est muet et qu’il ne peut s’exprimer qu’en clignant des yeux et que de toutes les façons, il ne souhaite pas communiquer.

Embarqué dans un tourbillon de fêtes et de célébrations du tricentenaire de la ville, Choutov se déintéresse lui aussi du vieillard … Mais il se sent seul et ne reconnait pas sa ville ni son amie. L’écrivain se sent perdu et désorienté dans cette ville en plein bouleversement. Une nuit, il trouve réconfort auprès de Volski qui, loin d’être muet, lui raconte sa vie … La vie d’un homme inconnu.

Et Volski de se confier sur le siège de Leningrad pendant la Seconde Guerre Mondiale, sur sa survie aux purges qui ont frappé le pays, sur sa vie de famille etc. Il dépeint une Russie combative et résistante mais aussi une Russie dure, violente où l’injustice règne. Mais Volski montre aussi l’humanité de ce peuple qui a su résister à un siège de deux ans, qui a su évoluer et combattre un gouvernement qui tentait de l’anéantir et qui, malgré des apparences de rudesse, fait preuve d’une générosité sans nom.

Comment ne pas être touché par le récit d’un vieil homme au soir de sa vie ? Comment ne pas repenser à toutes les histoires que nos grands parents nous racontaient, en imaginant la vie de cet homme, et ce qu’il a pu traverser ? Le livre de Makine est extrêmement bien monté : chaque étape du roman, chaque moment clé, est mis en exergue. A la lecture des différents chapitres, on a l’impression de suivre une série télé : Maïkine joue sur les détails et nous fait vivre des cliffhangers qui ne nous permettent pas de nous détacher du roman.

La fluidité du style permet une lecture très aisée et rapide, qui ne devrait pas rebuter de nombreuses personnes. Evidemment, il est intéressant de connaître un peu l’histoire russe de la Seconde Guerre Mondiale à nos jours, afin de comprendre les évènements et les sentiments de Voslki et surtout, ce que son récit peut provoquer chez Choutov. La Russie est un pays en plein renouveau, qui titube entre un passé impérial et soviétique et un futur, qui semble bien flou pour le moment. Le livre de Makine permet aux néophytes de se familiariser avec un pays riche en histoire, et souvent méconnu, qui peut même en effrayer certains.

« La vie d’un homme inconnu » est un roman comme on aimerait en lire plus souvent, un roman qui ouvre les yeux et permet de jeter un œil sur la vie d’un russe lambda et de s’identifier à un écrivain déboussolé qui cherche ses repères.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :