Qu’est-ce que la poésie ?

Vaste question qui me taraude depuis quelques jours. Évidemment, il semble impossible de répondre précisément. Une réponse trop marquée serait de toutes façons incomplète. La poésie se référant aux émotions, aux sentiments, elle ne peut avoir de définition universelle.

Si l’on se réfère à l’étymologie, "poésie" vient du grec "poieien" qui signifie "créer". Nous avons là une jolie étymologie, qui fait du poète un créateur, un inventeur.

La poésie est considérée comme un art : l’art d’exprimer ses sentiments, l’art de manier les mots, l’art de leur donner un sens, de créer des formes grammaticales. La poésie, dans l’acceptation populaire, a une forme bien à elle et comporte généralement des rimes.

Mais de nombreux auteurs ont décidé de se jouer de ses codes pour donner à la poésie, une dimension visuelle, en plus d’une dimension sonore. Oubliés le quatrain, oubliés l’alexandrin ! Bonjour au calligramme. Même si le calligramme a été réinventé par Apollinaire, de nombreux auteurs avant lui, notamment Rabelais, se sont emparés de ce moyen d’expression.

Moderne, différente (transgressive peut être ?) cette représentation poétique tranche avec le classicisme de la poésie de l’époque.

On voit donc là que chacun a sa propre conception de la poésie, nous l’avons vu à de nombreuses reprises sur ce blog. De la poésie extrêmement classique à la poésie plus contemporaine, de la poésie lyrique à une poésie engagée et dénonciatrice, la poésie est ce que chacun d’entre nous en fait.

Pour conclure, je vais laisser les derniers à Mr de Musset, qui à travers son poème "Impromptu", répondait à la question : qu’est-ce que la poésie ?

Chasser tout souvenir et fixer la pensée,
Sur un bel axe d’or la tenir balancée,
Incertaine, inquiète, immobile pourtant;
Eterniser peut-être un rêve d’un instant;
Aimer le vrai, le beau, chercher leur harmonie;
Ecouter dans son cœur l’écho de son génie ;
Chanter, rire, pleurer, seul, sans but, au hasard ;
D’un sourire, d’un mot, d’un soupire, d’un regard
Faire un travail exquis, plein de crainte et de charme,

Faire une perle d’une larme :

Du poète ici-bas voilà la passion,
Voilà son bien, sa vie et son ambition.

About these ads

2 Commentaires »

  1. Laurent Said:

    La poésie : magie des mots qui s’entremêlent et s’entrechoquent, laissant un territoire vierge à l’imaginaire et à l’abandon des sens pour ne laisser place qu’au seul désir d’écrire…. c’est de l’improvisation.

    Sinon de but en blanc :

    De rime en alexandrins ou en quatrains, je ne sais plus que dire ni qu’écrire à la lecture de ces mots. Pourquoi mourir sur une feuille plutôt que vivre au sommet d’une plume, et pourquoi n’avez-vous de cesse de m’envahir de l’encre de votre cœur… ne suis-je pas le metteur en scène du poète, le scribe de l’imaginaire de l’auteur ?
    Je peux cesser d’écrire et mettre en déroute son inspiration, et si je ne suis certes que sa terminaison, le poète et moi sa plume, vous offrons ces quelques mots écrits au détour d’un commentaire sur un blog littéraire.

  2. Okpoesie Said:

    Si vous aimez la poésie, n’hésitez pas à faire cyber-publier (gratuitement) vos textes sur http://www.okpoesie.com

    Un forum de discussion est également à votre disposition.

    A bientôt


{ RSS feed for comments on this post} · { TrackBack URI }

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: